Vote for us !
Bienvenue sur In Your Flesh, Invité
Alors que le calme est revenu sur la région de Détroit, un large groupe de militaire arrive en ville. Ils entrent à Fort Hope dans le but de faire connaissance avec la population de survivants locale et proposent leur aide à tous afin de rétablir la stabilité sur la région. La cohabitation entre soldats et civils est parfois difficile, mais avec un projet commun, ils parviennent à s'entendre plutôt bien. Janvier & Février 2017
Will Burbank
Fondateur
Juliet Whitman
Admin
Sam
Maître du Jeu
Cale Walker
Modo
W J E C
[Help] Guide du Nouveau
[Animation #7] Nerve sur IYF !
[Soirée CB] Le 9 Juin à 20h
[Recherche RP] Bidule cherche un rp
[Recherche Lien] Bidule cherche des liens
[RP Commun] Travaux à Fort Hope
Félicitations à Robert Smith et Elias Kaneki, nos membres du mois !

Partagez
Aller en bas
avatar
Papa Ours
Papa Ours
Âge : 35 ans
Statut : En couple



Autre(s) compte(s) : Touuus
Points : 1272
Messages : 928
Date d'inscription : 05/04/2014

Voir le profil de l'utilisateurhttp://theme-lily.forumactif.org

Templates articles LVEB

le Mer 30 Mai - 11:21
Pour 1600 signes



Déjeuner healthy au DS Café


Pour l’été, le DS Café rafraîchit sa carte et propose de nouveaux plats toujours healthy à déguster aux terrasses de l’enseigne.
Amoureux de la cuisine saine, que vous soyez végétarien, vegan ou rien de tout cela, rendez-vous cet été au DS Café pour tester leur nouvelle carte ! Quelle que soit votre préférence culinaire, vous trouverez forcément votre bonheur dans l’un des cinq restaurant/salon de thé de l’enseigne célèbre depuis quinze ans déjà.

Cet été, on craque complètement pour le Tuna Poke qui donne des airs de Japon à la salade. Le thon cru et la mangue s’allient à la perfection dans cette salade composée de quinoa et de pousse d’épinards et la sauce au wasabi revisitée ajoute juste ce qu’il faut de piquant. En plus d’être sain et bon, c’est aussi nourrissant, on ne reste pas sur sa faim en savourant une salade au DS Café. Pour les moins friands de salade, il est toujours possible de craquer pour un avocado toast composé de pain “poilâne” qu’on agrémente de poisson cru façon sashimi, de dinde ou de fromage. Les plus affamés se satisferont sans doute, quant à eux, des piadinas, galette de blé grillée façon pizza, mais toujours dans la lignée des plats sains qui nourrissent et font du bien à notre corps. Avec tout cela, l’offre de jus de fruits et de légumes est large et accompagne un déjeuner équilibré à la perfection. Si vous avez encore faim, il y a bien sûr une carte des desserts pour terminer ce repas sur une note sucrée.

Que ce soit en terrasse quand les beaux jours le permettent ou dans leurs salles au décor moderne ou, pourquoi pas, dans le petit salon plus cosy de l’enseigne de Boulogne-Billancourt, le DS Café s’affirme comme un incontournable du déjeuner sain et savoureux.

Informations Pratiques
http://www.dscafe.fr/
DS Café Paris 17e

25 Avenue Niel, 75017 Paris
Horaires : Lundi au Dimanche 11h - 19h
Téléphone : 01 42 27 28 50
DS Café Paris 16e

3 Rue de Sontay, 75016 Paris
Horaires : Lundi au Dimanche 11h - 19h
Téléphone : 01 45 01 21 21
DS Café Boulogne

98 Rue Gallieni, 92100 Boulogne-Billancourt
Horaires : Lundi au Dimanche 11h - 19h
Téléphone : 01 46 04 36 61
DS Café Beaugrenelle

16 Rue Linois, 75015 Paris
Horaires : Lundi au Dimanche 11h - 20h
Téléphone : 01 42 27 07 96
DS Café Franklin Roosevelt

18 Avenue Franklin Delano Roosevelt, 75008 Paris
Horaires : Lundi au Dimanche 11h - 19h
Téléphone : 01 53 76 03 03

_________________
Shekh ma shieraki anni

© FRIMELDA
avatar
Papa Ours
Papa Ours
Âge : 35 ans
Statut : En couple



Autre(s) compte(s) : Touuus
Points : 1272
Messages : 928
Date d'inscription : 05/04/2014

Voir le profil de l'utilisateurhttp://theme-lily.forumactif.org

Re: Templates articles LVEB

le Mer 30 Mai - 12:01
Pour 4500 signes :


Delft : sur les traces de Vermeer




Deft est une ville des Pays-Bas petite par sa taille, grande par sa richesse culturelle. Si on prend le temps de s’intéresser à la peinture hollandaise du XVIIème siècle, on se rend compte que Delft est bien plus qu’une commune remplie de canaux… C’est aussi une ville-musée ! Pour les amateurs d’art, Delft regorge de magnifiques peintures du célèbre peintre Vermeer…

L’histoire commence à Delft, en 1632
Si on parle de La Jeune Fille à la Perle (1665), de La Laitière (1658) et de L’Astronome (1668), un seul prénom nous vient en tête : Vermeer. Né en 1632 à Delft où il a passé la majeure partie de sa vie, ce  célèbre peintre baroque néerlandais du XVIIe siècle est connu pour avoir peint une quarantaine d’œuvres. Ici, les murs de briques rouges sont imprégnés de son passage. En se promenant dans les ruelles, on découvre sa maison natale, la maison où il a vécu et son atelier. Trois lieux emblématiques ! Considéré comme un artiste novateur à son époque, Vermeer surprend par la qualité de son travail. Dans ses œuvres coïncident de nombreux thèmes : des intérieurs, des femmes, des scènes de vie domestique. Le tout avec une faible luminosité et des couleurs qu’on ne trouve nulle part ailleurs. Certains diront que ses œuvres représentent le désespoir. Justement ! Pourquoi ne pas l’interpréter autrement ? Et si dans la pénombre des œuvres de Vermeer se cachait l’espoir. Et si tous ses modèles enfermés entre quatre murs à effectuer des tâches domestiques cherchait cette espoir dans le fond de la lumière qui pénètre par les fenêtres ? Malgré sa grande notoriété dans la ville de Delft, Vermeer tombe dans l’oubli après sa mort en 1675. Deux siècles plus tard, Théophile Thoré-Burger, critique d’art et journaliste français, consacre une série d’articles dans la Gazette des Beaux Arts dans laquelle il publie une analyse de l'œuvre de Vermeer. À la suite de cette publication, la réputation du célèbre peintre grandit à la hauteur de la rareté de ses œuvres.

Delft, la ville imprégnée des souvenirs du grand maître de l’art baroque
Dans un cadre chic et élégant, l’hôtel*** Johannes Vermeer, situé en plein centre ville, possède une brasserie au rez-de-chaussée de l’hôtel avec sur les murs le portrait de La Jeune Fille à la Perle… Avec les lustres "à l’ancienne" et la décoration style vintage, cette charmante demoiselle est encore plus étincelante de beauté. Dans cette ambiance conviviale et authentique, le petit-déjeuner se transforme en repas festif et copieux. Vous serez surpris de découvrir la variété de la carte ! Pain raffiné, œufs pochés aux jus frais, salade, charcuterie, boissons chaudes… Voilà qui donne de la couleur de la visite à Delft !

À une quinzaine de minutes de la brasserie se situe le Vermeer Centrum Delft, le seul lieu au monde où il est possible d’admirer toutes les œuvres du peintre en taille réelle ! Petite piqûre de rappel, Vermeer a peint une quarantaine d’œuvres de style baroque ! Ici, on découvre son histoire, sa vie, sa façon de travailler… Un vidéo-projecteur ouvre la visite. Un avant-goût pour connaître les grandes lignes et les dates essentielles de la vie du grand maître de l’art baroque. Ensuite, la visite se déroule dans une ambiance sombre et mystérieuse : les salles sont joliment illuminées d’un jaune doré. Une visite légèrement courte mais riche en informations ! On en redemande.

Où que l’on soit à Delft, on voit la bien nommée la Vieille Église. De style gothique, elle abrite la tombe du peintre. On y admire aussi celles des héros navals et des scientifiques tels que Piet Hein, Maarten Tromp et Anthonie van Leeuwenhoek cachées sous les dalles des traverses de l'église où sont inscrits les noms des défunts. Attention donc où vous mettez les pieds !

Si vous visitez Deft, il est impératif de visiter le Prinsenhof, situé place Sainte-Agathe. À savoir, le musée est un ancien couvent fabriqué en pierre. L’occasion de découvrir l’histoire des Pays-Bas et plus particulièrement son  ge d’Or, le XVIIe siècle. Vous connaissez sûrement Guillaume d’Orange, le père de la nation hollandaise… La collection très diversifiée  couvre une période de plus de cinq siècles : peintures, poteries, ustensiles… Une merveille !




Vermeer a laissé une trace indélébile sur les murs de Delft. Cette ville regorge de découvertes et de musées en l’honneur de ce peintre baroque du XVIIème siècle. Bien plus que lumineuse, Delft est une ville-musée où l’art hollandais est à son apogée.

Informations pratiques

Comment y aller ?
En TGV avec la compagnie Thalys à partir de Paris gare du Nord jusqu’à Rotterdam puis en train de Rotterdam à Delft (le tout à partir de 100 €).

Remerciements : ADP Aéroport de Paris, Office des Pays-Bas sans lesquels la réalisation de ce reportage aurait été impossible.



Se restaurer

Brasserie Johannes Vermeer
Molslaan 18-22
2611 RM Delft
Tél. +31 (0) 15 212 64 66
info@hotelvermeer.nl
www.hotelvermeer.nl

Activités culturelles

Vermeer Centrum Delft
Voldergracht 21
2611 EV Delft
Tél. 015-2138588
info@vermeerdelft.nl
Ouvert tous les jours de 10h00 à 17h00.
Adultes - 9,00 € *
Enfants jusqu'à 11 ans inclus gratuite*
Enfants de 12 à 17 ans - 5,00 € *
Étudiants, carte de l'année du musée - 7,00 € *
* incluant la visite audio
Chaque semaine, un guide est prêt à vous raconter tous les faits intéressants sur le Vermeer Centrum Delft:
- Vendredi à 11h30 (néerlandais)
- Dimanche à 10h30 (anglais)
- le dimanche à midi (néerlandais)
La visite dure 1 heure et est gratuite, mais vous payez des frais d'entrée. Inscrivez-vous à la billetterie ou appelez le +31 (0) 15-2138588. Vous pouvez également venir, mais le plein est plein (jusqu'à 15 personnes).
www.vermeerdelft.nl/nl/

La Vieille Église
Heilige Geestkerkhof 25
2611 HP Delft
Ouvert du lundi au samedi de 9h à 18h.
Adultes 5.00 €
Etudiants (19 à 25 ans) 3.50 €
Étudiants (12 à 18 ans) 3.50 €
Enfants (6 à 11 ans) 1.00 €
Enfants (0 à 5 ans) Entrée gratuite
Groupe (min. 20 pers.) 4.50 €
Voir les conditions sur le site :
www.oudeennieuwekerkdelft.nl

La Nouvelle Église
Markt 80
2611 GW DELFT
Voir les conditions de vente ci-dessus et sur le site :
www.oudeennieuwekerkdelft.nl

Le Prinsenhof de Delft
Sint Agathaplein
2611 HR Delft
Du lundi au dimanche: de 11h à 17h.
Adultes: 12,00 €
Enfants de 0 à 3 ans: gratuit
Enfants de 4 à 12 ans: 3,00 €
Jeunes de 13 à 18 ans: 6,00 €
Carte d'étudiant / CITI: 7,00 €
Voir les conditions sur le site :
http://prinsenhof-delft.nl/


_________________
Shekh ma shieraki anni

© FRIMELDA
avatar
Papa Ours
Papa Ours
Âge : 35 ans
Statut : En couple



Autre(s) compte(s) : Touuus
Points : 1272
Messages : 928
Date d'inscription : 05/04/2014

Voir le profil de l'utilisateurhttp://theme-lily.forumactif.org

Re: Templates articles LVEB

le Mer 30 Mai - 12:51
Pour 750 signes



Pas d’soucis, une pièce de théâtre de Philippe Fertray



Depuis trois ans, Philippe Fertray enflamme le Théâtre de la Contrescarpe… Ou plutôt, il enflamme la langue française ! "Pas d’soucis", "c’est juste trop bien !", "j’ai envie de dire"… L’humoriste dit stop aux abus de langage, sur un ton de l’humour…


"C'était juste génial !"


Quand Philippe Fertray monte sur scène dans le noir total avec une lampe torche sur le front, on se dit " Mais dans quoi me suis-je embarquée ? " L’humoriste ne laisse pas le temps au public de situer la scène : il enchaîne directement sur les expressions utilisées à mauvais escient. Vous les entendez souvent à la télé, à la radio… Et même dans la bouche de vos proches ! "Ça va être compliqué", "moins de compétitivité"… Tout cela n’a aucun sens. Mais d’où viennent ses fautes incurables que nous entendons à longueur de journée ? Avec beaucoup d’humour, Philippe Fertray nous fait revoir la langue française. Un spectacle à hurler de rire ! Alors j’ai envie de dire… "C’était juste génial !"

Revisiter la langue sur le ton de l’humour, c’est à faire au moins une fois dans sa vie !

Informations Pratiques
Pas d’soucis, une pièce de Philippe Fertray
Théâtre de la Contrescarpe
5 Rue Blainville, 75005 Paris
Réservation sur : www.billetreduc.com


_________________
Shekh ma shieraki anni

© FRIMELDA
Contenu sponsorisé

Re: Templates articles LVEB

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum